17.9 C
Alger
samedi 13 avril 2024
ActualitéRiposte internationale exige la libération des détenus d'opinion en Algérie

Riposte internationale exige la libération des détenus d’opinion en Algérie

Riposte internationale, cette ONG qui milite pour les droits de l’homme et pour la liberté de la presse qui ne rate aune occasion pour dénoncer toute atteinte aux droits humains et à la liberté d’expression revient encore cette fois pour dénoncer et condamner la répression du pouvoir algérien à l’encontre de toute expression pacifique dans la rue, dans la presse et sur les réseaux sociaux en utilisant la justice pour arrêter et condamner à de lourdes peines des journalistes et des blogueurs qui n’ont qu’exprimé leurs opinions qui ne  sont pas du goût du pouvoir en place.

La dernière atteinte à ces libertés est la répression de « la marche des libertés » organisée à Bédjaia par le Comité pour la libération de Merzouk Touati.

Riposte internationale n’a pas mâché ses mots contre cette atteinte à la démocratie et à la liberté de manifester pacifiquement tolérée par les lois de la république.  C’est par la déclaration suivante que cette ONG a pris position contre cet acharnement et exige la libération de Marzouk Touati et de tous les détenus pour délit d’opinion.

La rédaction

 

 Riposte internationale

160, Boulevard Voltaire 750011 Paris

Email : Riposte2018@gmail.com

DÉCLARATION

 

HALTE A L’ARBITRAIRE !

HALTE À L’OPPRESSION !

La répression a encore frappé en Algérie. Cette fois, à Vgayet,  où de nombreux citoyens ont organisé une manifestation pacifique pour exiger la libération  du jeune Marzouk Touati, arbitrairement emprisonné depuis janvier 2017 pour délit d’opinion. Dépêchés avec grand renfort, les services de police ont procédé à de nombreuses arrestations parmi les manifestants, hommes, femmes, journalistes, militants des droits de l’Homme…dans une opération marquée par une violence implacable.

Le pouvoir algérien persiste dans son entêtement à étouffer les libertés fondamentales au mépris de ses engagements par ailleurs, dans les conventions internationales “Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques” ratifié  le  16-05-1989  publié le  J.O N°20 du 17.05.1989, qui stipulent le respect et la protection des droits de l’homme.

Marzouk Touati est condamné à 07 ans de prison ferme pour avoir publié dans son blog une interview d’un diplomate israélien.

Riposte internationale ne cesse d’alerter l’opinion nationale et internationale sur ces atteintes aux droits des Algériens à s’exprimer librement et faire valoir leurs droits de citoyens.

Riposte Internationale, apporte son soutien aux manifestants pour dénoncer la politique d’oppression et de répression qu’exerce  le pouvoir sur les citoyens.

Riposte Internationale exige la libération  immédiate de Marzouk Touati et de tous les détenus pour délit d’opinion.

Mobilisons-nous pour le respect de nos droits et de nos libertés.

 

Paris le 21 Novembre 2018

Pour le Bureau

Sadek Hadjou

 

 

 

Dans la même catégorie

Tragédie à Kairouan : un jeune tunisien s’immole par le feu devant un poste de police

Un jeune homme de 22 ans, nommé Yassine. S, est décédé jeudi des suites de graves brûlures après s'être...

Augmentation de la capacité de vols intérieurs par Air Algérie pour la saison estivale 2024

La compagnie aérienne nationale algérienne, Air Algérie, a annoncé une expansion significative de son offre de vols intérieurs pour...

Béjaïa : Le parquet requiert 1 an de prison ferme contre l’activiste Omar Ait Larbi

Le parquet près le tribunal d'Amizour, dans la wilaya de Béjaïa, a requis le 9 avril une peine d'un...

Derniers articles

Tragédie à Kairouan : un jeune tunisien s’immole par le feu devant un poste de police

Un jeune homme de 22 ans, nommé Yassine. S, est décédé jeudi des suites de graves brûlures après s'être...

Augmentation de la capacité de vols intérieurs par Air Algérie pour la saison estivale 2024

La compagnie aérienne nationale algérienne, Air Algérie, a annoncé une expansion significative de son offre de vols intérieurs pour...

Béjaïa : Le parquet requiert 1 an de prison ferme contre l’activiste Omar Ait Larbi

Le parquet près le tribunal d'Amizour, dans la wilaya de Béjaïa, a requis le 9 avril une peine d'un...

Recherche par tags

Dans la même catégorie