16.9 C
Alger
mardi 5 mars 2024
A la uneOuverture du procès de « l'affaire El Bouchi » : 701 kg de cocaïne au cœur d'un dossier tentaculaire

Ouverture du procès de « l’affaire El Bouchi » : 701 kg de cocaïne au cœur d’un dossier tentaculaire

Quatre ans après la découverte de plus de 700 kg de cocaïne dans un container de viandes au port d’Oran, l’homme d’affaires Kamel Chikhi dit El Bouchi et ses complices présumés comparaissent enfin devant la justice. Inculpés de trafic de drogue et blanchiment d’argent à l’échelle internationale, les six accusés sont jugés par le tribunal de Dar El Beïda, près d’Alger.

Surnommée « l’affaire El Bouchi », cette tentaculaire affaire de drogue avait secoué le pays en 2018. Outre son caractère exceptionnel – une saisie record -, elle avait révélé des ramifications politiques de haut vol. L’ancien patron de la police Abdelghani Hamel, emprisonné depuis, aurait ainsi couvert certains agissements de Kamel El Bouchi.

Pour comprendre l’ampleur du dossier, il faut revenir à la genèse. Tout commence par l’interception retentissante de 701 kg de cocaïne pure, d’une valeur marchande vertigineuse. La drogue était dissimulée dans des conteneurs de marchandises en provenance du Brésil.

Au fil de l’enquête tentaculaire des services de sécurité, un vaste réseau criminel apparaît, impliquant outre Kamel El Bouchi plusieurs membres de sa famille et de sa sphère professionnelle. Deux sociétés de son empire commercial dans la viande sont également sur le banc des accusés. Au total, ce ne sont pas moins de six personnes physiques et morales qui comparaissent dans cette affaire aux mille rebondissements.

Kamel AIDOUNE

Dans la même catégorie

Google rend hommage à Taos Amrouche

Le doodle du jour célèbre l'écrivaine et chanteuse kabyle Taos Amrouche, figure emblématique de la promotion de la culture...

Sélection nationale : le Bosnien Vladimir Petkovic en Algérie

La nouvelle ère de la sélection nationale algérienne de football a officiellement débuté. Après le départ de Djamel Belmadi,...

Boumerdes : Jusqu’à 6 ans de prison requis dans le procès de Laziv-Naciria

Le tribunal de Bordj Menaiel, relevant de la cour de Boumerdes, a renvoyé au 17 mars 2024 le prononcé...

Derniers articles

Google rend hommage à Taos Amrouche

Le doodle du jour célèbre l'écrivaine et chanteuse kabyle Taos Amrouche, figure emblématique de la promotion de la culture...

Sélection nationale : le Bosnien Vladimir Petkovic en Algérie

La nouvelle ère de la sélection nationale algérienne de football a officiellement débuté. Après le départ de Djamel Belmadi,...

Boumerdes : Jusqu’à 6 ans de prison requis dans le procès de Laziv-Naciria

Le tribunal de Bordj Menaiel, relevant de la cour de Boumerdes, a renvoyé au 17 mars 2024 le prononcé...

Recherche par tags

Dans la même catégorie