8.9 C
Alger
mardi 27 février 2024
ActualitéJil Jadid épingle «la marginalisation persistante de la vie politique» en Algérie

Jil Jadid épingle «la marginalisation persistante de la vie politique» en Algérie

Dans un communiqué publié dimanche, le parti Jil Jadid, réuni en conseil politique la veille, a fustigé « la marginalisation persistante et contre-productive de la vie politique » en Algérie. La formation de Sofiane Djilali s’alarme du risque de « rupture de médiation entre la classe politique et le peuple ».

D’emblée, Jil Jadid pointe du doigt le fait que « les partis politiques n’animent plus les débats nationaux qui en réalité, n’existent plus ». Le parti s’interroge sur « les intentions des autorités » qui semblent vouloir « remplacer les partis politiques par une société civile légalement non concernée par la politique ».

Surtout, Jil Jadid affirme que « l’avant-projet de la loi organique sur les partis ne présage pas, loin s’en faut, d’une ouverture démocratique » en Algérie.

Conséquence : le risque « d’une crise de confiance profonde à terme entre l’État et les citoyens », met en garde le parti de Sofiane Djilali. Ce dernier appelle ainsi à un véritable débat sur « la question du multipartisme » qui « doit être abordée avec une conscience aigüe par les autorités ».

Sans verser dans un hypothétique retour au parti unique, Jil Jadid appelle de ses vœux une refonte de la loi électorale. L’objectif ? Permettre l’émergence d’une « opposition constructive » plutôt que « d’appareils politiques embrigadés pour servir en tant que faire-valoir », comme le redoute Sofiane Djilali. Un avertissement clair à l’endroit du pouvoir à l’approche des échéances électorales.

Kamel AIDOUNE

Dans la même catégorie

Hausse de 30% des actes antimusulmans en France depuis le début du conflit à Gaza

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé lundi une augmentation de 30% des actes antimusulmans en France depuis...

Détournement présumé de subventions à M’sila: deux responsables de coopérative derrière les barreaux

Une enquête pour abus de pouvoir, négligence et détournement de fonds publics vise quatre responsables d'une coopérative de céréales...

Algérie : obscénités verbales, le projet de loi qui inquiète

Sous ce titre alambiqué se cache en réalité un projet de loi pour le moins inquiétant. Face aux propos...

Derniers articles

Hausse de 30% des actes antimusulmans en France depuis le début du conflit à Gaza

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé lundi une augmentation de 30% des actes antimusulmans en France depuis...

Détournement présumé de subventions à M’sila: deux responsables de coopérative derrière les barreaux

Une enquête pour abus de pouvoir, négligence et détournement de fonds publics vise quatre responsables d'une coopérative de céréales...

Algérie : obscénités verbales, le projet de loi qui inquiète

Sous ce titre alambiqué se cache en réalité un projet de loi pour le moins inquiétant. Face aux propos...

Recherche par tags

Dans la même catégorie