7.9 C
Alger
jeudi 22 février 2024
ActualitéTunisie : requiem pour un consensus

Tunisie : requiem pour un consensus

Trois ans après le prix Nobel de la paix qui récompensait la médiation engagée avec succès par le Quartet, le compromis politique issu du dialogue national a volé en éclats. Et maintenant ?

En lieu et place d’une célébration officielle de l’anniversaire du prix Nobel de la Paix, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) lance cette année un mot d’ordre de grève générale. Le syndicat, membre du Quartet lauréat en 2015, appelle à une mobilisation dans le secteur public pour la fin du mois d’octobre.

L’ambiance était tout autre il y a trois ans, lors de la remise du prix. Le secrétaire général de l’époque, Houcine Abassi, se félicitait alors que les partis aient « réussi à faire primer l’intérêt du pays et du peuple sur les considérations personnelles étroites ». À l’unisson du président Beji Caïd Essebsi : « Ce n’est pas un hommage seulement au Quartet, [ce prix] consacre le chemin que nous avons choisi, celui de trouver des solutions consensuelles. »

Le comité du Nobel ne disait pas autre chose, saluant le compromis engagé par l’UGTT – avec l’Utica (patronat), la Ligue tunisienne des droits de l’homme (LTDH) et l’Ordre national des avocats – pour sortir le pays de la crise. Depuis, le consensus à la tunisienne est devenu un élément de langage censé démontrer que le pays faisait exception.

https://www.jeuneafrique.com/mag/638044/politique/tunisie-requiem-pour-un-consensus/

Dans la même catégorie

Hirak : Arrestations à Béjaïa à la veille de l’anniversaire des manifestations

La ville de Béjaïa, à l’Est du pays, a été le théâtre de nouvelles arrestations à la veille du...

Aéroport international d’Alger : une nomination controversée révélatrice des lacunes dans la gouvernance

La récente nomination de Mokhtar Mediouni au poste de directeur de l'aéroport international Houari Boumediene d'Alger soulève de sérieuses...

L’écrivain amazigh Ali Belhout menacé d’alourdissement de peine

Le parquet de Tizi-Ouzou a requis ce 20 février l'aggravation des peines à l'encontre de l'artiste et écrivain d'expression...

Derniers articles

Hirak : Arrestations à Béjaïa à la veille de l’anniversaire des manifestations

La ville de Béjaïa, à l’Est du pays, a été le théâtre de nouvelles arrestations à la veille du...

Aéroport international d’Alger : une nomination controversée révélatrice des lacunes dans la gouvernance

La récente nomination de Mokhtar Mediouni au poste de directeur de l'aéroport international Houari Boumediene d'Alger soulève de sérieuses...

L’écrivain amazigh Ali Belhout menacé d’alourdissement de peine

Le parquet de Tizi-Ouzou a requis ce 20 février l'aggravation des peines à l'encontre de l'artiste et écrivain d'expression...

Recherche par tags

Dans la même catégorie