8.9 C
Alger
mardi 27 février 2024
ActualitéLes militants du Hirak du Rif de retour au tribunal

Les militants du Hirak du Rif de retour au tribunal

Cinq mois après leur condamnation à des peines allant jusqu’à 20 ans de prison, les militants de Hirak, dont Nasser Zefzafi, sont de retour au tribunal de Casablanca pour le procès en appel.

En tout, 53 membres du mouvement avaient été condamnés en juin dernier. Tous avaient été arrêtés entre mai et juin 2017 par la police pour leur participation à des manifestations à Al Hoceima. Entre temps, 11 personnes avaient été graciées par le roi Mohammed VI en août dernier à l’occasion de l’Aïd Al Adha.

« Je jure de ne pas trahir le Hirak, vive la patrie », ont scandé les accusés et des proches lors de la première audience qui s’est déroulée hier.

Interrogé par l’AFP, Mohamed Aït Bennacer, un de leurs avocats, s’est dit « pessimiste » quant à l’issue de ce procès, regrettant « l’absence de signaux positifs » de la part des autorités.

Source : bladi.net

Dans la même catégorie

Hausse de 30% des actes antimusulmans en France depuis le début du conflit à Gaza

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé lundi une augmentation de 30% des actes antimusulmans en France depuis...

Détournement présumé de subventions à M’sila: deux responsables de coopérative derrière les barreaux

Une enquête pour abus de pouvoir, négligence et détournement de fonds publics vise quatre responsables d'une coopérative de céréales...

Algérie : obscénités verbales, le projet de loi qui inquiète

Sous ce titre alambiqué se cache en réalité un projet de loi pour le moins inquiétant. Face aux propos...

Derniers articles

Hausse de 30% des actes antimusulmans en France depuis le début du conflit à Gaza

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé lundi une augmentation de 30% des actes antimusulmans en France depuis...

Détournement présumé de subventions à M’sila: deux responsables de coopérative derrière les barreaux

Une enquête pour abus de pouvoir, négligence et détournement de fonds publics vise quatre responsables d'une coopérative de céréales...

Algérie : obscénités verbales, le projet de loi qui inquiète

Sous ce titre alambiqué se cache en réalité un projet de loi pour le moins inquiétant. Face aux propos...

Recherche par tags

Dans la même catégorie