9.9 C
Alger
jeudi 29 février 2024
ActualitéLa LADDH appelle à la libération des détenus d'opinion

La LADDH appelle à la libération des détenus d’opinion

L’acharnement du pouvoir d’Alger est terrible sur toute voix discordante qui n’approuve pas et qui ne bénit point la politique répressive et dictatoriale qui mène le pays droit au mur.

Que cette voix soit exprimée dans les colonnes de la presse, sur des sites internet, sur les réseaux sociaux ou sur les plateaux des télés par des journalistes, des blogueurs ou de simples citoyens, le régime en place qui ne maîtrise que le langage de la matraque, d’intimidation et d’incarcération en instrumentalisant la justice qui est loin d’être indépendante jette dans ses froides et obscures geôles ces jeunes Algériens qui n’aspirent qu’à une Algérie prospère et libre.

Merzouk Touati est l’une de ces victimes condamnées lourdement (7 ans de prison ferme) pour un crime qu’il n’avait jamais commis. L’unique reproche qu’on peut lui faire c’est son opposition au régime.

c’est à travers ce jeune incarcéré arbitrairement que la ligue algérienne de droits de l’homme (LADDH) a publié le communiqué ci-dessous qui condamne l’arbitraire des décideurs et qui exige la libération de Touati et de tous les détenus d’opinion en Algérie.

Ali Aït Djoudi

 

Texte du communiqué :

 

LADDH Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme 15 janvier, 14:41 ·

18 janvier, jour pour jour, Touati MERZOUG blogueur et détenu d’opinion bouclera 02 ans de prison.

Interpellé suite à des publications sur son blog et les réseaux sociaux dans le sillage des événements survenus à Béjaïa en protestation contre la loi de finances 2017.

Poursuivis sous des chefs d’inculpations graves et lourds allant jusqu’à la peine capitale pour incitation à attroupement armé, incitation à la rébellion contre l’autorité de l’état et pour le renversement du régime et plus grave encore pour intelligence avec l’étranger pour nuire aux intérêts du pays.

La LADDH qui s’est mobilisée depuis l’interpellation du blogueur en 2017 en engageant des avocats pour l’assister dans son procès n’a pas cessé depuis d’appeler à l’abandon des poursuites et à sa libération inconditionnelle. Pour rappel, lors de ses deux procès en première et deuxième instance en mai et juin 2018 à Bejaia, les représentants du parquet (procureurs) ont requis 25 ans de prison ferme à l’encontre de Touati Merzoug qui a été finalement condamné à 07 ans de prison ferme.

La LADDH qui s’est encore mobilisée à l’occasion de son jugement en assurant sa défense, l’observation de ses procès, l’initiation et la participation aux actions et large élan de solidarité qui se sont exprimés en faveur de sa libération a qualifiée les deux procès de non équitable, car exclusivement à charge et amplifies à base d’un dossier vide.

La LADDH, deux ans après l’emprisonnement du blogueur, actuellement à la prison de BLIDA, 08 mois après l’introduction du recours à la Cour suprême, réitère sa demande pressante pour la libération du blogueur détenu d’opinion Touati MERZOUG. Elle appelle la Cour suprême à examiner sans délai son dossier pour lui permettre de recourir à sa liberté et de regagner sa famille.

La LADDH appelle aussi à la libération de l’ensemble des détenus d’opinion et à l’ouverture des champs d’expression démocratique et d’exercice des droits et libertés.

 P/la LADDH Said SALHI vice-président LADDH

Dans la même catégorie

Jijel: l’ancien détenu d’opinion Yasser Rouibah placé sous contrôle judiciaire

Yasser Rouibah, ancien détenu d’opinion, vient d'être placé sous contrôle judiciaire par un juge d'instruction du tribunal de Jijel....

Le procès en appel de Brahim Laalami et Said Riahi programmé pour le 14 mars

Une nouvelle audience se profile dans le dossier des détenus d'opinion Saïd Riahi et Chameseddine Lalami. Le tribunal criminel d'Alger...

Un savoir-faire ancestral algérien distingué par l’UNESCO

Le directeur du bureau régional de l'UNESCO, Eric Falt, a remis aux autorités algériennes l’attestation d’inscription des techniques de...

Derniers articles

Jijel: l’ancien détenu d’opinion Yasser Rouibah placé sous contrôle judiciaire

Yasser Rouibah, ancien détenu d’opinion, vient d'être placé sous contrôle judiciaire par un juge d'instruction du tribunal de Jijel....

Le procès en appel de Brahim Laalami et Said Riahi programmé pour le 14 mars

Une nouvelle audience se profile dans le dossier des détenus d'opinion Saïd Riahi et Chameseddine Lalami. Le tribunal criminel d'Alger...

Un savoir-faire ancestral algérien distingué par l’UNESCO

Le directeur du bureau régional de l'UNESCO, Eric Falt, a remis aux autorités algériennes l’attestation d’inscription des techniques de...

Recherche par tags

Dans la même catégorie