8.9 C
Alger
jeudi 29 février 2024
A la uneAlgérie : l’activité de l’assemblage des véhicules reprend de plus belle

Algérie : l’activité de l’assemblage des véhicules reprend de plus belle

Qualifiée de « supercherie » ou encore d’« arnaque » les usines de montage de voitures lancée en 2014 sous la houlette du défunt Bouteflika, n’est finalement pas « un mauvais » choix pour le pouvoir de Tebboune. En effet, le gouvernement de Tebboune reprend l’activité dans les mêmes procédés que ceux de l’ancienne équipe dirigeante. Mystère et boule de gomme.

Ce lundi, en effet, Ali Aoun, ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique a supervisé dans la zone industrielle de la commune de Tafraoui à Oran, l’inauguration de l’usine automobile de la marque italienne « Fiat ».

La cérémonie d’inauguration de cette usine s’est déroulée en présence du vice-ministre italien de l’Entreprise et du « Made in Italy », Valentino Valentini, et du directeur général du groupe Stellantis auquel appartient la marque Fiat, Carlos Tafriz.

Ce projet, qualifié de structurant, « a été réalisé en un temps record », se targue-t-on, puisque les travaux de mise en œuvre ont débuté en novembre 2022, après la signature en octobre 2022 d’un accord-cadre entre le ministère de l’Industrie et le groupe « Stellantis, quatrième mondial du secteur de l’industrie automobile, qui comprend 12 marques dont « Fiat ».

L’accord-cadre signé entre les deux parties, met l’accent sur la nécessité de développer les activités industrielles liées à la construction automobile, le service après-vente, les pièces de rechange, ainsi que sur le développement de la filière de la construction automobile en Algérie.

La mise ne œuvre de l’accord-cadre est intervenue à la suite de la publication du décret 22-384 daté du 17 novembre 2022, cadre juridique englobant les conditions et les mesures liées aux activités en rapport avec la construction automobile, définissant un nouveau cahier des charges destiné aux importateurs et aux constructeurs automobile.

Le groupe Stellantis a annoncé que la capacité de production initiale de l’usine est estimée à 60.000 véhicules par an, dans une première phase, et atteindra 90.000 véhicules par an dans une seconde phase. L’usine automobile Fiat de Tafraoui produira trois types de véhicules(modèles) jusqu’en 2026, tandis que la production du quatrième type débutera en 2029.

L’usine a employé 300 travailleurs, durant l’année en cours, et 300 autres devraient l’être en 2024, dont une grande partie a été formée dans le cadre d’un programme de coopération entre l’entreprise « Stellantis » et le secteur de la Formation et de l’Enseignement professionnels.

Dans la même catégorie

Jijel: l’ancien détenu d’opinion Yasser Rouibah placé sous contrôle judiciaire

Yasser Rouibah, ancien détenu d’opinion, vient d'être placé sous contrôle judiciaire par un juge d'instruction du tribunal de Jijel....

Le procès en appel de Brahim Laalami et Said Riahi programmé pour le 14 mars

Une nouvelle audience se profile dans le dossier des détenus d'opinion Saïd Riahi et Chameseddine Lalami. Le tribunal criminel d'Alger...

Un savoir-faire ancestral algérien distingué par l’UNESCO

Le directeur du bureau régional de l'UNESCO, Eric Falt, a remis aux autorités algériennes l’attestation d’inscription des techniques de...

Derniers articles

Jijel: l’ancien détenu d’opinion Yasser Rouibah placé sous contrôle judiciaire

Yasser Rouibah, ancien détenu d’opinion, vient d'être placé sous contrôle judiciaire par un juge d'instruction du tribunal de Jijel....

Le procès en appel de Brahim Laalami et Said Riahi programmé pour le 14 mars

Une nouvelle audience se profile dans le dossier des détenus d'opinion Saïd Riahi et Chameseddine Lalami. Le tribunal criminel d'Alger...

Un savoir-faire ancestral algérien distingué par l’UNESCO

Le directeur du bureau régional de l'UNESCO, Eric Falt, a remis aux autorités algériennes l’attestation d’inscription des techniques de...

Recherche par tags

Dans la même catégorie