8.9 C
Alger
mardi 27 février 2024
A la uneAlgérie : à défaut d’une libre expression, un accès presque gratuit à l’agence d'informations officielle

Algérie : à défaut d’une libre expression, un accès presque gratuit à l’agence d’informations officielle

L’accès au fil de l’Algérie presse officielle (APS), l’agence d’informations du pouvoir algérien est de 20.000 DA mensuel. Il était de quelques 170.000 DA. C’était sur décision de Tebboune, récemment, que les patrons de presse devraient s’acquitter de la modique somme de 20.000 Da pour avoir accès à la très officielle agence d’informations.

Cette décision de Tebboune vient cacher le musellement et le bâillonnement de la libre expression dans le pays depuis son intronisation au pouvoir par le général Gaïd Salah en décembre 2020.

Alors que des citoyennes et des citoyens sont jetés en prison avec de lourdes accusations de terrorisme pour avoir exprimé un avis critique sur les réseaux sociaux, le pouvoir tente une façade avec une presse soumise.

Dans la même catégorie

Hausse de 30% des actes antimusulmans en France depuis le début du conflit à Gaza

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé lundi une augmentation de 30% des actes antimusulmans en France depuis...

Détournement présumé de subventions à M’sila: deux responsables de coopérative derrière les barreaux

Une enquête pour abus de pouvoir, négligence et détournement de fonds publics vise quatre responsables d'une coopérative de céréales...

Algérie : obscénités verbales, le projet de loi qui inquiète

Sous ce titre alambiqué se cache en réalité un projet de loi pour le moins inquiétant. Face aux propos...

Derniers articles

Hausse de 30% des actes antimusulmans en France depuis le début du conflit à Gaza

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé lundi une augmentation de 30% des actes antimusulmans en France depuis...

Détournement présumé de subventions à M’sila: deux responsables de coopérative derrière les barreaux

Une enquête pour abus de pouvoir, négligence et détournement de fonds publics vise quatre responsables d'une coopérative de céréales...

Algérie : obscénités verbales, le projet de loi qui inquiète

Sous ce titre alambiqué se cache en réalité un projet de loi pour le moins inquiétant. Face aux propos...

Recherche par tags

Dans la même catégorie