9.9 C
Alger
jeudi 29 février 2024
PolitiqueFFS : La famille d'Aït Ahmed s'implique en faveur de Salima Ghezali

FFS : La famille d’Aït Ahmed s’implique en faveur de Salima Ghezali

Radier Salima Ghezali serait un “désaveu de Hocine Aït Ahmed” avertissent les parents de Aït Ahmed

Les enfants et l’épouse de Hocine Aït Ahmed demandent instamment aux membres du Conseil national du FFS qui s’est réuni ce 19 octobre de ne pas valider la radiation de Salima Ghezali et les purges contre les militants. Radier Salima Ghezali serait un “désaveu de Hocine Aït Ahmed” avertissent-ils.

Dans une déclaration rendue publique jeudi sur les réseaux sociaux signée par “les enfants de Hocine Aït Ahmed, en concertation avec Djamila Aït Ahmed” demande aux membres du Conseil national qui se réunit ce samedi 19 octobre de ne pas valider la décision de radiation contre Salima Ghezali et de refuser les purges engagées contre des militants.  Ce serait “désavouer” Aït Ahmed lui-même et “renier ses valeurs” avertissent-ils.

Pour rappel, la Commission de discipline a récemment prononcé la radiation de Salima Ghezali sous le reproche d’avoir interpeller publiquement le chef d’état-major de l’armée, Ahmed Gaïd Salah sans “autorisation” de la direction. Le député Chafaâ Bouaiche, très actif dans sa wilaya, Bejaïa, a été “suspendu” pour six mois. On ne connait pas le motif invoqué pour la sanction.

Le président de la commission de discipline a refusé de valider la sanction contre Salima Ghezali et a présenté sa démission. Il compte s’expliquer lors de la réunion du Conseil national de demain.

D’un point de vue statutaire, la décision de radiation n’est effective que si elle est formellement notifiée par le président de la Commission. Ce sera au Conseil national de demain qui risque d’être houleux de trancher.
Plusieurs autres militants sont menacés, selon des sources au FFS, par une purge mené par le tandem Ali Laskri-Amokrane Chérifi en prévision de prochain congrès du parti.

La déclaration des enfants et de l’épouse de Hocine Aït cite nommément ces militants menacés d’être “purgés”: ” Nous exprimons notre pleine solidarité avec Salima Ghezali, Chafâa Bouaiche, Abderrazak Zemmouri, Soraya Louz, ainsi que notre inquiétude, notamment, pour Hamou Didouche, Hassen Ferli, Hakim Kridi, Chafâa Aguenihanai,- Hocine Haroun,-Nacer Abdoune, [_],…”

Valider la radiation de Salima Ghezali serait un “désaveu de Hocine Aït Ahmed “

La lettre qui est adressée à ” chaque membre du Conseil National du FFS « instance délibérante et de contrôle » (article 37 des statuts) et en appelle à leur “sens de l’honneur” et à leur “esprit de responsabilité” pour ne pas “valider” ou “entériner” la mesure de radiation à l’encontre de Salima Ghezali.

“Valider et / ou entériner la radiation de Salima Ghezali, notamment compte tenu de l’épisode ubuesque et kafkaïen le 6 octobre dernier par la Commission de médiation et de règlement des conflits, illustré par le refus du Président de cette Commission d’en signer le procès-verbal avec remise de sa démission séance tenante, c’est légitimer irréversiblement au sein du FFS les pratiques superficielles aux relents staliniens” indique la déclaration de la famille du fondateur du parti.

Il vous revient, indique la lettre adressée aux membres du conseil, en “particulier en cette grave crise que vit aujourd’hui le FFS, de susciter et d’organiser, pacifiquement et sans violence, des débats à cet égard dans chacune de vos structures ainsi que de (ré)instaurer formellement les pratiques de collégialité, de libre débat et de concertation pour un consensus.”

“En tout état de cause, nous considérons la décision de la radiation de Salima Ghezali comme un désaveu de Hocine Aït Ahmed dans un contexte de reniement des valeurs, principes et fondamentaux de Hocine Aït Ahmed au sein du FFS.” conclut la lettre.

Maghreb Emergent

Dans la même catégorie

Jijel: l’ancien détenu d’opinion Yasser Rouibah placé sous contrôle judiciaire

Yasser Rouibah, ancien détenu d’opinion, vient d'être placé sous contrôle judiciaire par un juge d'instruction du tribunal de Jijel....

Le procès en appel de Brahim Laalami et Said Riahi programmé pour le 14 mars

Une nouvelle audience se profile dans le dossier des détenus d'opinion Saïd Riahi et Chameseddine Lalami. Le tribunal criminel d'Alger...

Un savoir-faire ancestral algérien distingué par l’UNESCO

Le directeur du bureau régional de l'UNESCO, Eric Falt, a remis aux autorités algériennes l’attestation d’inscription des techniques de...

Derniers articles

Jijel: l’ancien détenu d’opinion Yasser Rouibah placé sous contrôle judiciaire

Yasser Rouibah, ancien détenu d’opinion, vient d'être placé sous contrôle judiciaire par un juge d'instruction du tribunal de Jijel....

Le procès en appel de Brahim Laalami et Said Riahi programmé pour le 14 mars

Une nouvelle audience se profile dans le dossier des détenus d'opinion Saïd Riahi et Chameseddine Lalami. Le tribunal criminel d'Alger...

Un savoir-faire ancestral algérien distingué par l’UNESCO

Le directeur du bureau régional de l'UNESCO, Eric Falt, a remis aux autorités algériennes l’attestation d’inscription des techniques de...

Recherche par tags

Dans la même catégorie