15.9 C
Alger
dimanche 25 février 2024
ActualitéAmnesty International exige un procès en appel équitable pour les militants du Hirak

Amnesty International exige un procès en appel équitable pour les militants du Hirak

L’organisation Amnesty International (AI) vient de publier son rapport sur le procès des militants du Hirak d’Al Hoceima dans lequel elle dénonce les graves irrégularités de procédure car ils « ont été privés de leur droit à un procès équitable » par le tribunal de première instance de Casablanca.

Pour l’organisation de défense des droits de l’homme, l’analyse du procès « dévoile plusieurs violations du droit à un procès équitable, notamment des condamnations fondées sur des « aveux » extorqués sous la torture. Elle répertorie les noms des détenus, les chefs d’inculpation retenus à leur encontre et les peines prononcées. ».

« La procédure en première instance s’est soldée par une erreur judiciaire flagrante. Le gouvernement marocain a utilisé cette procédure légale entachée d’irrégularités pour sanctionner et réduire au silence d’éminents manifestants pacifiques qui réclament plus de justice sociale et pour dissuader les citoyens de s’exprimer, indique Heba Morayef, directrice Afrique du Nord et Moyen-Orient à Amnesty International.

« Les autorités judiciaires du Maroc doivent veiller à ce que le procès en appel ne se résume pas à un nouveau simulacre de justice émaillé de plaintes pour torture et autres violations du droit à un procès équitable. Elles doivent montrer qu’elles sont déterminées à rendre justice et prendre des mesures concrètes afin d’écarter tous les aveux obtenus sous la torture ou la menace de torture et veiller à ce que tous les droits à un procès équitable soient respectés au cours de la procédure d’appel. »

AI rappelle qu’en juin 2018, 54 personnes liées aux protestations en faveur de la justice sociale du mouvement du Hirak El-Rif ont été condamnées à des peines allant jusqu’à 20 ans de prison. Onze d’entre elles se sont vues accorder une grâce royale en août et les 43 autres sont désormais rejugées par la cour d’appel de Casablanca.

Source : bladi.net

Dans la même catégorie

Tunisie : Amnesty International demande la libération de l’opposant politique Jaouhar Ben Mbarek

Dans un communiqué publié le 25 février 2024, l'ONG Amnesty International a appelé les autorités tunisiennes à libérer l'opposant...

La Grande Mosquée d’Alger enfin inaugurée après maints reports

Ce dimanche 25 février, la monumentale Grande Mosquée d’Alger, troisième plus grande mosquée au monde, a été officiellement inaugurée...

L’activiste Lyes Sellidj à nouveau face à la justice : 8 ans de prison requis

L'activiste du Hirak Lyes Sellidj, déjà emprisonné par le passé, comparaissait à nouveau ce dimanche 25 février devant le...

Derniers articles

Tunisie : Amnesty International demande la libération de l’opposant politique Jaouhar Ben Mbarek

Dans un communiqué publié le 25 février 2024, l'ONG Amnesty International a appelé les autorités tunisiennes à libérer l'opposant...

La Grande Mosquée d’Alger enfin inaugurée après maints reports

Ce dimanche 25 février, la monumentale Grande Mosquée d’Alger, troisième plus grande mosquée au monde, a été officiellement inaugurée...

L’activiste Lyes Sellidj à nouveau face à la justice : 8 ans de prison requis

L'activiste du Hirak Lyes Sellidj, déjà emprisonné par le passé, comparaissait à nouveau ce dimanche 25 février devant le...

Recherche par tags

Dans la même catégorie