15.9 C
Alger
vendredi 19 avril 2024
DébatsAlgérie. Le dangereux entêtement du commandement militaire

Algérie. Le dangereux entêtement du commandement militaire

Le commandement militaire s’entête à vouloir organiser des élections alors que le peuple n’en veut pas. Cette obstination est dangereuse et porte les germes d’éventuels dérapages.

Le commandement militaire doit comprendre qu’il ne peut plus faire ce qu’il veut contre la volonté du peuple. L’époque où il désignait lui-même les présidents est révolue définitivement. Il n’y aura pas d’élections tant que le peuple n’en voudra pas.

Dit clairement, il n’y aura pas d’élections sans passer par une phase de transition démocratique pour remettre le pouvoir aux civils.

Arrêtez vos manœuvres, vos manipulations. Cela fait 57 ans que vous êtes au pouvoir. En trente ans, entre 1962 et 1992, vous avez mené le pays à une guerre civile, vous avez tué, torturé, fait disparaître des milliers de personnes. Vous avez ensuite ramené Bouteflika, vous l’avez protégé, lui et son clan, durant 20 ans pendant qu’il ruinait ce pays dilapidant ses richesses sous votre protection.

Aujourd’hui, alors que le peuple fait sa révolution pacifique et exige un état civil et une nouvelle république, vous répondez par la ruse en jouant le pourrissement. Vous vous accrochez au pouvoir comme des sangsues et refusez de le rendre à son légitime détenteur. En refusant toutes les solutions proposées, soit par les politiques, soit par la société civile ( il y en a des dizaines) vous défiez le peuple et sa révolution pacifique.

En agissant ainsi vous choisissez vous-même de finir dans la poubelle de l’histoire exactement comme celui que vous avez protégé pendant 20 ans.

 

La révolution pacifique ne fait que commencer !

 

 

Par Yahia Bounouar

Dans la même catégorie

Rencontre à Alger entre le ministre des Affaires étrangères et le Président du Comité militaire de l’OTAN

Le Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l'étranger, M. Lounès Magramane, a...

Béjaïa: Mira Moknache, Djamel Ikni et leurs coprévenus relaxés en appel

Dans une décision rendue le 17 avril 2024, la Cour de Béjaïa a annulé le jugement de condamnation prononcé...

Mustapha Bendjama, enfin libre après plus d’un an derrière les barreaux

Après 14 mois passés derrière les barreaux, le journaliste Mustapha Bendjama a enfin été libéré ce 18 avril 2024...

Derniers articles

Rencontre à Alger entre le ministre des Affaires étrangères et le Président du Comité militaire de l’OTAN

Le Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l'étranger, M. Lounès Magramane, a...

Béjaïa: Mira Moknache, Djamel Ikni et leurs coprévenus relaxés en appel

Dans une décision rendue le 17 avril 2024, la Cour de Béjaïa a annulé le jugement de condamnation prononcé...

Mustapha Bendjama, enfin libre après plus d’un an derrière les barreaux

Après 14 mois passés derrière les barreaux, le journaliste Mustapha Bendjama a enfin été libéré ce 18 avril 2024...

Recherche par tags

Dans la même catégorie