26.9 C
Alger
dimanche 14 juillet 2024
A la uneInscription au programme AADL 3 : entre soulagement et frustration

Inscription au programme AADL 3 : entre soulagement et frustration

Après un début pour le moins chaotique de l’opération d’inscription au programme de location-vente AADL3 via les plateformes numériques, les choses commencent à s’améliorer. Un communiqué publié par l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL), dans la soirée de dimanche, est venu rassurer des centaines de milliers de souscripteurs qui étaient, depuis la soirée de vendredi, scotchés à leurs écrans de PC et/ou de smartphones.

En effet, l’AADL a informé, dimanche, dans un communiqué, tous les souscripteurs ayant réussi à s’inscrire au programme « AADL 3 », dont le nombre s’élevait à 510 817, qu’ils recevront des SMS sur leurs téléphones portables pour confirmer leur inscription.

Quelques minutes à peine après ce communiqué, les SMS ont commencé à pleuvoir et plus d’un demi-million de souscripteurs ont arrêté de retenter de s’inscrire. Ces derniers avaient réussi plusieurs étapes de l’inscription en ligne, mais avaient tous buté sur la toute dernière phase, à savoir le téléchargement du formulaire d’inscription (récépissé). Ce document était censé prouver que leur inscription avait été réussie. En l’absence de ce document, des millions de publications sur les réseaux sociaux critiquaient ouvertement les plateformes numériques de l’AADL, qui étaient loin d’être à la hauteur des attentes des Algériens. Dès le début de l’opération, de nombreux couacs ont été enregistrés et le site, tout comme l’application mobile, étaient saturés et remplis de bugs informatiques, empêchant le bon déroulement de l’opération. Certaines personnes ont pu s’inscrire dès la première nuit, mais en l’absence d’une confirmation officielle de la réussite de leur souscription, elles ont dû continuer à tenter durant plusieurs jours de suite. Des dizaines de milliers de personnes ont tenté pendant des heures d’avoir une réponse claire en contactant le numéro vert « 3040 » mis en place par l’AADL. Mais depuis le début de l’opération de souscription, ce numéro est resté injoignable, selon tous les témoignages recueillis par notre rédaction. Cette incompréhension a conduit à une frustration générale des aspirants souscripteurs, et l’absence de communication officielle n’a fait qu’envenimer la situation. Pis encore, les différents communiqués publiés par le ministère de l’Habitat avant dimanche accentuaient la frustration des souscripteurs. Ces communiqués ne faisaient que donner le nombre d’inscrits et des excuses sur les raisons ayant conduit au blocage des plateformes numériques. Les premiers communiqués ont produit l’effet inverse. Les souscripteurs, dont aucun n’a réussi à aller jusqu’au bout des procédures, ont mis en doute la fiabilité des chiffres révélés par le ministère.

Il aura fallu attendre jusqu’à la soirée de dimanche pour que le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville informe que tous ceux qui étaient arrivés à l’étape de la confirmation via appel téléphonique étaient considérés comme inscrits. Puis le communiqué de l’AADL suivi de l’envoi des SMS de confirmation a définitivement rassuré plus d’un demi-million de souscripteurs.

Les blocages persistent

Durant toute la journée de lundi (de 8h00 à 18h00), les blocages des plateformes électroniques ont persisté, laissant des centaines de milliers, voire des millions, d’autres aspirants souscripteurs dans le même état d’inquiétude et de frustration. Ce qui laisse penser que le nombre d’internautes qui tentent d’accéder aux plateformes de l’AADL est toujours très important malgré la réussite de plus de 510 000 d’entre eux.

Beaucoup de souscripteurs ironisent et se demandent pourquoi les plateformes en ligne ne sont accessibles que de 8h00 à 18h00. L’intérêt d’un service en ligne entièrement robotisé et automatique est justement d’être accessible 24h/24 et 7j/7. Ces interruptions accentuent la surcharge sur le site et l’application mobile. Permettre aux personnes qui veillent au-delà de certaines heures de s’inscrire réduirait considérablement la surcharge sur les plateformes électroniques durant la journée et permettrait une meilleure fluidité, estiment beaucoup d’internautes, dont de nombreux ingénieurs en informatique et en réseaux informatiques.

Dans la même catégorie

Bejaïa : prolongation inquiétante de la garde à vue de Mira Moknache, Me Ouali et un groupe de militants

Ils sont en garde à vue depuis plusieurs jours au commissariat central de Bejaïa. L’enseignante universitaire Mira Moknache, l’avocat...

Le Collectif de défense des détenus d’opinion exige la libération de l’avocat Sofiane Ouali

Le collectif de défense des détenus d’opinion exige la libération de l’un de ses membres, l’avocat Sofiane Ouali, maintenu...

Le RCD condamne l’arrestation de ses militants Me Ouali et M.Boudjemaa

Le Rassemblement pour la Culture et la démocratie (RCD) a condamné l’arrestation « arbitraire » de ses deux militants, l’avocat Sofiane...

Derniers articles

Bejaïa : prolongation inquiétante de la garde à vue de Mira Moknache, Me Ouali et un groupe de militants

Ils sont en garde à vue depuis plusieurs jours au commissariat central de Bejaïa. L’enseignante universitaire Mira Moknache, l’avocat...

Le Collectif de défense des détenus d’opinion exige la libération de l’avocat Sofiane Ouali

Le collectif de défense des détenus d’opinion exige la libération de l’un de ses membres, l’avocat Sofiane Ouali, maintenu...

Le RCD condamne l’arrestation de ses militants Me Ouali et M.Boudjemaa

Le Rassemblement pour la Culture et la démocratie (RCD) a condamné l’arrestation « arbitraire » de ses deux militants, l’avocat Sofiane...

Recherche par tags

Dans la même catégorie