15.9 C
Alger
vendredi 19 avril 2024
ActualitéRiposte internationale avertit : L'armée commet un énième coup d'Etat

Riposte internationale avertit : L’armée commet un énième coup d’Etat

Après un mois de révolution, de contestation et de soulèvement d’un peuple qui exige le départ de tout le régime corrompu et illégitime afin de fonder une nouvelle république , dans une nouvelle ère politique, voilà que le chef de l’État-Major de l’armée qui se rappelle de l’article 102 d’une constitution maintes fois violée.

L’application de l’article 102 de la constitution, un mois avant la fin du mandat du président sortant Bouteflika n’est que mépris à l’intelligence du peuple algérien, c’est une réponse tardive et en décalage avec l’aspiration populaire.

– Faut-il rappeler que cet article a été de tout le temps rejeté par les tenants du pouvoir depuis plus de 5 ans alors que l’opposition réclame son application en vain.

Cet acte du Chef militaire n’est qu’un énième coup d’État contre les institutions de l’État à l’instar des précédents , et contre le peuple algérien. Le régime fondé sur la manœuvre, la fraude, la corruption et la violence ne peut mener une transition, comme ce fut le cas en 1989, pour reprendre le contrôle de la rue et de la société civile. Il ne peut reprendre les institutions d’une main de fer, comme il l’a toujours fait. Le peuple ne demande pas seulement le départ du président mais il exige un changement radical du système politique corrompu et corrupteur , et aller vers une transition et une assemblée constituante.

– La situation politique est tellement grave pour qu’un personnel politico-militaire rejeté puisse la résoudre. Nous suivons la situation avec sérieux et gravité car le régime a manifesté son intention de renverser la volonté du peuple comme il a l’habitude de procéder à chaque rendez-vous historique où le peuple manifeste sa volonté de sortir du carcan.

– Riposte internationale, et l’ensemble de ses membres, avertissent le régime et le tiennent pour responsable de tout glissement vers la violence ou l’insécurité résultant de ses décisions irresponsables.

– Paris le 27 mars 2019 .

Pour le Bureau/le Président ,

Ali Aït Djoudi

Source Le Matin d’Algérie

Dans la même catégorie

Rencontre à Alger entre le ministre des Affaires étrangères et le Président du Comité militaire de l’OTAN

Le Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l'étranger, M. Lounès Magramane, a...

Béjaïa: Mira Moknache, Djamel Ikni et leurs coprévenus relaxés en appel

Dans une décision rendue le 17 avril 2024, la Cour de Béjaïa a annulé le jugement de condamnation prononcé...

Mustapha Bendjama, enfin libre après plus d’un an derrière les barreaux

Après 14 mois passés derrière les barreaux, le journaliste Mustapha Bendjama a enfin été libéré ce 18 avril 2024...

Derniers articles

Rencontre à Alger entre le ministre des Affaires étrangères et le Président du Comité militaire de l’OTAN

Le Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l'étranger, M. Lounès Magramane, a...

Béjaïa: Mira Moknache, Djamel Ikni et leurs coprévenus relaxés en appel

Dans une décision rendue le 17 avril 2024, la Cour de Béjaïa a annulé le jugement de condamnation prononcé...

Mustapha Bendjama, enfin libre après plus d’un an derrière les barreaux

Après 14 mois passés derrière les barreaux, le journaliste Mustapha Bendjama a enfin été libéré ce 18 avril 2024...

Recherche par tags

Dans la même catégorie