19.9 C
Alger
dimanche 26 mai 2024
DébatsPolitique d'exclusion au FFS

Politique d’exclusion au FFS

 « Si le terme d’« exclusion » frappe autant les esprits, c’est qu’il renvoie dans l’inconscient collectif à l’usage qu’en a fait le FFS  à partir des années 2007  sanctionnant ainsi toute dérogation à la ligne politique avec force mise en scène ». Le FFS nouvelle  version   a  entamé sa nouvelle politique de mise à l’écart à partir du 4 éme congrès  national de 2007 avec l’arrivée de Karim Tabou et de son équipe  adepte du centralisme démocratique, n’autorisait pas l’expression des divergences et réglait ainsi les désaccords internes à coup d’exclusions.
Certaines demeurent emblématiques,  Mustapha Bouhadef avec  150 cadres et   pas des moindres, ont fait les frais de ces agissements d’autres   hautes figures du FFS  ont fait l’objet antérieurement  d’exclusion et de radiation, le cas des tout premiers   militants issus du (MCB) Mouvement Culturel Berbère ont été méthodiquement écartés. Ils sont exclus du parti « pour éviter une opposition interne, selon des enjeux stricts de pouvoir et non des questions idéologiques ».
Un usage pas si fréquent dans le FFS.
Si la procédure s’impose dans ce PARTI  avec comme principe le fonctionnement vertical, elle demeure rare dans les formations qui reconnaissent une pluralité de courants. Un désaccord y débouche plus souvent sur une démission.
Le cas de Salima Ghezali est sans doute le premier cas d’exclusion à finalité politique au sein du  FFS  .  Après le groupe de Naït Djoudi , de Saïd Khelil, le groupe de  députés de Tizi-Ouzou de Abdeslam Ali Rachedi et bien d’autres ont été méthodiquement et progressivement écartés. » Une exclusion originelle qui éclaire la situation présente :
Une clarification politique
Toutefois, la recomposition politique en cours doit donner  un autre sens au raidissement actuel. Dans un contexte d’affaiblissement sans précédent, il devient urgent pour les militants du  FFS de reprendre la main et de se reconstruire  et de retrouver son authenticité comme locomotive de l’opposition.
– Slimane ALEM .

Dans la même catégorie

Tentative de manifestation à Tizi-Ouzou en 2022: le procès en appel fixé au 27 mai

Le procès en appel des 9 prévenus poursuivis pour tentative de manifestation le 20 avril 2022 à Tizi-Ouzou est...

Le parti RND appelle à reconduire Tebboune à la présidence

Lors d'un meeting à Mila ce samedi, le secrétaire général du RND, Moustapha Yahi, a annoncé le soutien de...

Ghaza sous les bombardements: près de 900 000 personnes déplacées de Rafah

À la suite de l'offensive militaire menée par les forces israéliennes à Rafah dans la bande de Ghaza depuis...

Derniers articles

Tentative de manifestation à Tizi-Ouzou en 2022: le procès en appel fixé au 27 mai

Le procès en appel des 9 prévenus poursuivis pour tentative de manifestation le 20 avril 2022 à Tizi-Ouzou est...

Le parti RND appelle à reconduire Tebboune à la présidence

Lors d'un meeting à Mila ce samedi, le secrétaire général du RND, Moustapha Yahi, a annoncé le soutien de...

Ghaza sous les bombardements: près de 900 000 personnes déplacées de Rafah

À la suite de l'offensive militaire menée par les forces israéliennes à Rafah dans la bande de Ghaza depuis...

Recherche par tags

Dans la même catégorie