8.9 C
Alger
mardi 27 février 2024
ActualitéLibération de Ahmed Manseri et H'mida Horr après 3 mois de prison

Libération de Ahmed Manseri et H’mida Horr après 3 mois de prison

Les détenus d’opinion Ahmed Manseri et H’mida Horr ont quitté aujourd’hui la prison de Tiaret après 3 mois de détention provisoire. Le tribunal les a condamnés à 6 mois de prison, dont 3 avec sursis, ce qui a entraîné leur libération immédiate.

Arrêtés début octobre 2022, le défenseur des droits humains, Ahmed Manseri et l’activiste H’imda Horr étaient poursuivis pour des accusations graves, notamment d’ « atteinte à l’intégrité nationale ». Le procureur avait réclamé 3 ans de prison ferme et 100 000 dinars d’amende à leur encontre.

Finalement, après instruction, les faits ont été requalifiés en délits moins graves d' »incitation à attroupement » et de « diffusion de fausses informations ». Cette requalification a permis au tribunal d’prononcer une peine clémente de 6 mois, dont la moitié avec sursis.

La Rédaction

Dans la même catégorie

Hausse de 30% des actes antimusulmans en France depuis le début du conflit à Gaza

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé lundi une augmentation de 30% des actes antimusulmans en France depuis...

Détournement présumé de subventions à M’sila: deux responsables de coopérative derrière les barreaux

Une enquête pour abus de pouvoir, négligence et détournement de fonds publics vise quatre responsables d'une coopérative de céréales...

Algérie : obscénités verbales, le projet de loi qui inquiète

Sous ce titre alambiqué se cache en réalité un projet de loi pour le moins inquiétant. Face aux propos...

Derniers articles

Hausse de 30% des actes antimusulmans en France depuis le début du conflit à Gaza

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé lundi une augmentation de 30% des actes antimusulmans en France depuis...

Détournement présumé de subventions à M’sila: deux responsables de coopérative derrière les barreaux

Une enquête pour abus de pouvoir, négligence et détournement de fonds publics vise quatre responsables d'une coopérative de céréales...

Algérie : obscénités verbales, le projet de loi qui inquiète

Sous ce titre alambiqué se cache en réalité un projet de loi pour le moins inquiétant. Face aux propos...

Recherche par tags

Dans la même catégorie