18.9 C
Alger
jeudi 18 avril 2024
DébatsLe terrorisme entre diplomatie et diabolisation.

Le terrorisme entre diplomatie et diabolisation.

De Gourdel à Louisa et Maren.

Le terrorisme entre diplomatie et diabolisation.

Peinture de Abdeslam Khamal en hommage à Louisa et Maren

Deux jeunes touristes scandinaves ont été massacrées dans le massif montagneux d’Imlil, près de Marrakech au Maroc. Les médias internationaux, notamment français, n’en ont pas « trop » parlé et pourtant il s’agit bien de terrorisme islamiste (celui même qui vient de frapper à Strasbourg et qui a frappé à Charlie et au Bataclan), de ressortissants européens et d’un pays voisin par la mer ! Les chancelleries occidentales ne souhaitent pas froisser « leur » ami le roi, ne pas faire fuir les investisseurs et les touristes et surtout faire croire que le terrorisme marocain est « berbère » et montagnard, exactement ce qu’a fait l’Algérie dans l’Azawad et essaye toujours de faire en Kabylie. L’exécution de l’alpiniste français Hervé Gourdel en 2014 en était un exemple.

Or, en réalité, le terrorisme islamiste qui sévit en Algérie, au Maroc, en Tunisie et depuis une dizaine d’années en France et en Europe est encouragé, fomenté, voire financé par les dictatures nord-africaines qui s’inspirent de l’arabo-islamisme pour se maintenir au pouvoir et dilapider les richesses. D’abord par l’école et les médias, par les mosquées et les imams ensuite par des infiltrations et manipulations en tout genre, comme ça été le cas avec l’exécution des moines de Tibhirine en 1996 à Médéa en Algérie, ce qui n’empêche pas les politiques européens de  » maintenir  » de bons rapports avec les dictatures sanguinaires du sud. À croire que Damas et Bagdad sont plus proches de Paris et qu’Alger et Rabat.

Tout cela au détriment des habitants autochtones de l’Afrique du Nord et surtout des victimes civiles des deux bords de la méditerranée,  » dommages collatéraux  » des relations diplomatiques fausses et d’opérations financières occultes !

Non, le terrorisme n’est pas berbère, n’est pas amazigh.Tamazgha, anciennement, Numidie est une terre de liberté, sa population autochtone est accueillante, ouverte et rebelle, elle le demeurera malgré les envahisseurs et les compromis de tout acabit.

Lehbib Mokdem

 

 

 

Dans la même catégorie

Mustapha Bendjama, enfin libre après plus d’un an derrière les barreaux

Après 14 mois passés derrière les barreaux, le journaliste Mustapha Bendjama a enfin été libéré ce 18 avril 2024...

Karim Tabbou dénonce le « mensonge d’État » autour du Ramadan en Algérie

Dans un virulent réquisitoire sur les réseaux sociaux, Karim Tabbou, figure de l'opposition algérienne, s'attaque au discours officiel sur...

La Tunisie réaffirme sa position ferme contre l’immigration irrégulière

Lors de la rencontre entre le président tunisien Kaïs Saïed et la Première ministre italienne Giorgia Meloni, mercredi 17...

Derniers articles

Mustapha Bendjama, enfin libre après plus d’un an derrière les barreaux

Après 14 mois passés derrière les barreaux, le journaliste Mustapha Bendjama a enfin été libéré ce 18 avril 2024...

Karim Tabbou dénonce le « mensonge d’État » autour du Ramadan en Algérie

Dans un virulent réquisitoire sur les réseaux sociaux, Karim Tabbou, figure de l'opposition algérienne, s'attaque au discours officiel sur...

La Tunisie réaffirme sa position ferme contre l’immigration irrégulière

Lors de la rencontre entre le président tunisien Kaïs Saïed et la Première ministre italienne Giorgia Meloni, mercredi 17...

Recherche par tags

Dans la même catégorie