26.9 C
Alger
dimanche 14 juillet 2024
ActualitéLe mouvement du sud réagit aux propos du PDG de la Sonatrach

Le mouvement du sud réagit aux propos du PDG de la Sonatrach

Le comité national pour la défense des droits des chômeurs et le comité populaire hostile au gaz de schiste déclarent que les propos tenus par le directeur général du groupe Sonatrach n’apportent rien de nouveau autre que le mépris, l’insulte, la Hogra et une nouvelle provocation aux populations du sud comme ça était toujours le langage des représentants de l’État envers cette partie du peuple algérien.

La déclaration de ce directeur général est une réponse à la position des jeunes qui ont rejeté sa proposition qui a invité leurs représentants à se déplacer en Amérique, au Mexique et au Canada pour évaluer les dangers du projet de l’exploitation du gaz de schiste.

Suite à une réunion avec les proches du Dr Chakib Khelil dans l’une des willayas de l’Est algérien, durant laquelle on voulait corrompre ces jeunes par de divers avantages pour les impliquer dans un conflit politico-économique qui oppose le groupe qui soutient la France et le groupe qui soutient les USA pour la réalisation de ce projet au détriment de la santé de la population et de toute la région par le risque de polluer les réserves des eaux souterraines.

La politique de l’exclusion des habitants du sud n’est pas nouvelle, c’est la monnaie quotidienne des sociétés et des entreprises pétrolières installées dans cette partie du pays.

Le recrutement sélectif et raciste est une pratique quotidienne.

Est-ce que tous les jeunes de la région sont-ils incompétents pour décrocher un poste dans ces entreprises ?

Selon ce directeur général, pour intégrer ce monde de travail si compliqué et si pointu, il faut avoir un bagage de connaissances et de savoir inestimable, sinon le jeune ne peut être qu’un danger pour ce secteur.

Nous réitérons ici notre position inébranlable sur notre refus catégorique sur la pollution de la nappe souterraine par l’absurde argument qui est le sauvetage de l’économie nationale.

 

                                                         Belabes Tahar et Hamim Mohamed
                                                     représentants des deux comités 

Dans la même catégorie

Bejaïa : prolongation inquiétante de la garde à vue de Mira Moknache, Me Ouali et un groupe de militants

Ils sont en garde à vue depuis plusieurs jours au commissariat central de Bejaïa. L’enseignante universitaire Mira Moknache, l’avocat...

Le Collectif de défense des détenus d’opinion exige la libération de l’avocat Sofiane Ouali

Le collectif de défense des détenus d’opinion exige la libération de l’un de ses membres, l’avocat Sofiane Ouali, maintenu...

Le RCD condamne l’arrestation de ses militants Me Ouali et M.Boudjemaa

Le Rassemblement pour la Culture et la démocratie (RCD) a condamné l’arrestation « arbitraire » de ses deux militants, l’avocat Sofiane...

Derniers articles

Bejaïa : prolongation inquiétante de la garde à vue de Mira Moknache, Me Ouali et un groupe de militants

Ils sont en garde à vue depuis plusieurs jours au commissariat central de Bejaïa. L’enseignante universitaire Mira Moknache, l’avocat...

Le Collectif de défense des détenus d’opinion exige la libération de l’avocat Sofiane Ouali

Le collectif de défense des détenus d’opinion exige la libération de l’un de ses membres, l’avocat Sofiane Ouali, maintenu...

Le RCD condamne l’arrestation de ses militants Me Ouali et M.Boudjemaa

Le Rassemblement pour la Culture et la démocratie (RCD) a condamné l’arrestation « arbitraire » de ses deux militants, l’avocat Sofiane...

Recherche par tags

Dans la même catégorie