16.9 C
Alger
dimanche 3 décembre 2023

Riposte internationale condamne les arrestations arbitraires en Algérie

  DÉCLARATION RIPOSTE INTERNATIONALE condamne avec la plus grande fermeté les arrestations massives qui s’apparentent à...

Riposte Internationale dénonce le comportement des décideurs algériens à...

L’Algérie, tout comme les pays de la Méditerranée, est en proie aux flammes dévastatrices. La...

Déclaration pour la libération des détenus et le respect...

À l'heure du 59e anniversaire de l’indépendance du pays, l’Algérie est, plus que jamais, à...

Le « Hirak » du Maroc à l’Assemblée nationale française

Actualité marocaineLe "Hirak" du Maroc à l'Assemblée nationale française

Selon Atlasinfo , La députée de « La France insoumise », Mathilde Panot, et son suppléant franco-algérien, Mourad Tagzout, vont recevoir, le 14 septembre, à l’Assemblée nationale, une délégation du Hirak, un mouvement marocain de contestation sociale.

Parmi les membres de la délégation, la mère de Nasser Zefzafi, leader du Hirak, qui a été condamné en juin 2018 avec trois autres meneurs, Nabil Ahmjiq, Ouassim Boustati et Samir Ighid, à une peine de 20 ans de prison pour « complot visant à porter atteinte à la sécurité de l’État », un chef d’accusation passible selon les textes de la peine de mort.

Cette décision de la députée française du Val-de-Marne et de son suppléant franco-algérien est une « initiative personnelle », a appris mercredi Atlasinfo de sources proches du parti de Jean-Luc Mélenchon.

Née en 1989, Mathilde Panot est membre de la Commission du développement et d’aménagement du territoire à l’Assemblée nationale française.

Son suppléant, Mourad Tagzout, est un conseiller municipal (FI) d’Ivry, une ville proche de Paris .

La rédaction

Check out our other content

Check out other tags:

Most Popular Articles