25.9 C
Alger
samedi 15 juin 2024
A la uneLe FFS confirme sa participation à la présidentielle 2024 

Le FFS confirme sa participation à la présidentielle 2024 

C’est une décision lourde de sens pour la vie politique algérienne. Le Front des Forces Socialistes (FFS), formation historique de l’opposition, a annoncé sa participation à l’élection présidentielle de 2024. Un choix unanime pris lors d’une session extraordinaire du Conseil national du parti.

Le FFS met ainsi un terme à plus de deux décennies de boycott des scrutins présidentiels. En 1999, le parti s’était déjà retiré avant le vote, dénonçant des soupçons de fraude. Cette fois, le FFS semble décidé à jouer un rôle de premier plan, en présentant un candidat dont l’identité n’a pas encore été révélée. 

Ce retour sur la scène présidentielle a pour objectif revendiqué de donner une nouvelle visibilité au parti et de porter son programme politique. Youcef Aouchiche, premier secrétaire, est le mieux placé pour incarner cette candidature selon les observateurs.

Au-delà de l’aspiration électoraliste, le FFS semble également vouloir briser un sentiment d’isolement dans son fief traditionnel de Kabylie. Une région qui pourrait ainsi être pleinement représentée lors de cette échéance cruciale.

Certaines voix s’élèvent toutefois pour appeler le parti à davantage d’ambition. Dans une lettre ouverte au ton cinglant, Essaïd Mougari, ancien cadre, presse le FFS de renouer avec son “âme révolutionnaire” et sa volonté de changement démocratique.

Il préconise notamment la formation d’un front commun de l’opposition autour d’un candidat rassembleur. Celui-ci s’engagerait à organiser le vote d’une Assemblée constituante, prélude à une réforme institutionnelle en profondeur.

Mougari déplore un FFS devenu timoré ces dernières années, perdant le lien avec ses militants et la population. Sa participation à la présidentielle seule pourrait dès lors relever d’une stratégie a minima.

S’il salue un premier pas, cette critique rappelle les attentes persistantes d’un projet audacieux et mobilisateur pour transformer véritablement le paysage politique algérien.

Kamel AIDOUNE

Dans la même catégorie

Le FLN appelle officiellement Abdelmadjid Tebboune à briguer un nouveau mandat

Le secrétaire général du Front de Libération Nationale (FLN) a lancé un appel solennel au président Abdelmadjid Tebboune pour...

L’ambassadeur algérien réaffirme la position du pays sur le Sahara occidental à l’ONU

À deux reprises lors de la session du Comité de décolonisation de l'ONU (C-24) consacrée à la question du...

Le théâtre algérien en deuil après la perte d’Hamiane Merzouk

Un pilier du théâtre engagé en Algérie vient de tirer sa révérence. Hamiane Merzouk, figure historique de la célèbre...

Derniers articles

Le FLN appelle officiellement Abdelmadjid Tebboune à briguer un nouveau mandat

Le secrétaire général du Front de Libération Nationale (FLN) a lancé un appel solennel au président Abdelmadjid Tebboune pour...

L’ambassadeur algérien réaffirme la position du pays sur le Sahara occidental à l’ONU

À deux reprises lors de la session du Comité de décolonisation de l'ONU (C-24) consacrée à la question du...

Le théâtre algérien en deuil après la perte d’Hamiane Merzouk

Un pilier du théâtre engagé en Algérie vient de tirer sa révérence. Hamiane Merzouk, figure historique de la célèbre...

Recherche par tags

Dans la même catégorie