14.8 C
Alger
vendredi 8 décembre 2023

Riposte internationale condamne les arrestations arbitraires en Algérie

  DÉCLARATION RIPOSTE INTERNATIONALE condamne avec la plus grande fermeté les arrestations massives qui...

Riposte Internationale dénonce le comportement des décideurs algériens à...

L’Algérie, tout comme les pays de la Méditerranée, est en proie aux flammes...

Déclaration pour la libération des détenus et le respect...

À l'heure du 59e anniversaire de l’indépendance du pays, l’Algérie est, plus que...
InternationalIran : un attentat contre la police

Iran : un attentat contre la police

Un attentat suicide à la voiture piégée contre un poste de commandement de la police a fait deux morts et plusieurs blessés jeudi matin à Chabahar dans le sud-est de l’Iran.

Plusieurs médias iraniens ont fait état de tirs ayant précédé une forte explosion peu avant 10h00 (06h30 GMT) dans cette ville portuaire à une centaine de kilomètres à l’ouest de la frontière pakistanaise, dans la province du Sistan-Baloutchistan, théâtre de violences régulières en lien avec des groupes jihadistes ou séparatistes.

« Cette action terroriste a causé la mort de deux membres de la police », a déclaré sur la télévision d’État Mohammad Hadi Marachi, gouverneur adjoint de la province du Sistan-Baloutchistan chargé des affaires de sécurité.

« Les terroristes ont essayé de forcer le quartier général de la police de Chabahar mais en ont été empêchés par un garde et ils ont alors fait exploser une voiture piégée », a déclaré M. Marachi, sans préciser le nombre d’assaillants.

Selon Rahmdel Baméri, gouverneur de la ville de Chabahar, « l’explosion a été très forte, elle a brisé les vitres de nombreux bâtiments alentours » et fait de « nombreux blessés » : des commerçants, des passants, parmi lesquels des femmes et des enfants.

L’agence Tasnim avance le nombre de 27 blessés.

Des photos diffusées par la même agence montrent des débris de gros blocs qui pourraient correspondre à un mur écroulé, ainsi que les restes du véhicule utilisé par les assaillants, identifié par plusieurs médias comme un van bleu de marque Nissan.

Frontalière du Pakistan et de l’Afghanistan, la province du Sistan-Baloutchistan, déshéritée, est régulièrement le théâtre d’accrochages meurtriers entre les forces de l’ordre et des séparatistes baloutches ou des groupes jihadistes que Téhéran accuse Islamabad et Ryad de soutenir.

APS

Dans la même catégorie

Condamnation d’El Kadi Ihsane : « Une parodie de justice

El Kadi Ihsane L’ONG Riposte internationale a réagi à la lourde condamnation du journaliste El Kadi Ihsane à 5...

Les régimes du Grand Maghreb convergent pour réprimer leurs peuples

Simultanément avec Lakome.2 (Maroc), Maghreb Emergent et Mediapart (France), nous, publions ce texte collectif qui s’inquiète de l’état des...

COMMUNIQUÉ URGENT

Les organisations signataires de cette déclaration sont  extrêmement choquées et préoccupées par l’arrestation du journaliste Ihsan El Kadi...

Derniers articles

Condamnation d’El Kadi Ihsane : « Une parodie de justice

El Kadi Ihsane L’ONG Riposte internationale a réagi à la lourde condamnation du journaliste El Kadi Ihsane à 5...

Les régimes du Grand Maghreb convergent pour réprimer leurs peuples

Simultanément avec Lakome.2 (Maroc), Maghreb Emergent et Mediapart (France), nous, publions ce texte collectif qui s’inquiète de l’état des...

COMMUNIQUÉ URGENT

Les organisations signataires de cette déclaration sont  extrêmement choquées et préoccupées par l’arrestation du journaliste Ihsan El Kadi...

Recherche par tags

Dans la même catégorie