12.9 C
Alger
mardi 23 avril 2024
A la uneHirak diasporique muselé : tollé après l'interdiction de la marche parisienne

Hirak diasporique muselé : tollé après l’interdiction de la marche parisienne

La marche pacifique organisée à Paris pour le 5ème anniversaire du Hirak a été interdite dans la confusion par les autorités françaises, déclenchant une vive polémique au sein de la diaspora et des collectifs promoteurs de l’événement.

Alors qu’une autorisation en bonne et due forme avait été octroyée aux organisateurs, la préfecture de police est soudainement revenue sur sa décision la veille au soir, invoquant par téléphone puis par mail laconique des risques de “troubles à l’ordre public”. Pourtant, aucun incident notable n’a émaillé les marches du Hirak des années précédentes.

Selon les collectifs à l’origine de l’initiative, ce rétropédalage serait directement lié à la tenue simultanée d’un rassemblement concurrent soutenant le régime algérien, autorisé celui-ci sans encombre. Une convergence des agendas entre Paris et Alger qui ne dupent pas les activistes de la diaspora.

Malgré ce coup de semonce des autorités, plusieurs manifestants se sont présentés comme prévu Place de la République, pour être accueillis dans une ambiance tendue par un important dispositif policier. Outre de lourdes amendes, le responsable d’un collectif et une militante ont même été interpellés pendant plusieurs heures.

Une répression jugée “disproportionnée” par les collectifs signataires, qui crient à “la dictée politique” et à “la violation du droit de manifester”. Ils dénoncent vigoureusement cette différence de traitement, s’estimant instrumentalisés dans le cadre de l’agenda politique d’Alger.

Si ce Hirak diasporique semble faire les frais des compromissions géostratégiques, ses promoteurs n’en demeurent pas moins déterminés à commémorer comme il se doit le 22 février demain, pour faire vivre l’esprit de la révolution pacifique algérienne et ses idéaux de liberté.

Kamel AIDOUNE

– Organisations signataires :

– Agir pour le Changement Démocratique en Algérie (ACDA)

– Collectif Algeriens Libres

– Collectif Groupe Algérie Droit Devant (CGADD)

– Collectif des Familles de Disparu(es) en Algérie (CFDA)

– Comité de sauvegarde de la Ligue Algérienne des Droits de l’Homme (CS-LADDH)

– Libertés Algérie

– Pour une Alternative Démocratique en Algérie (PADA)

– Riposte Internationale

– Union pour l’Algérie

Dans la même catégorie

Décès de Dahmani Baya, figure emblématique du Hirak

C'est avec une profonde tristesse que l'on apprend le décès de Dahmani Baya, surnommée "Khalti Baya", survenu ce lundi...

Conseil des ministres: revalorisation des pensions de retraite en vue en 2024

Lors de la réunion du Conseil des ministres présidée par le président Abdelmadjid Tebboune dimanche, la question de la...

Affaire Mohamed Tadjadit : Une nouvelle audience le 8 mai

Le dossier du détenu d'opinion Mohamed Tadjadit sera de nouveau examiné par la chambre d'accusation près de la cour...

Derniers articles

Décès de Dahmani Baya, figure emblématique du Hirak

C'est avec une profonde tristesse que l'on apprend le décès de Dahmani Baya, surnommée "Khalti Baya", survenu ce lundi...

Conseil des ministres: revalorisation des pensions de retraite en vue en 2024

Lors de la réunion du Conseil des ministres présidée par le président Abdelmadjid Tebboune dimanche, la question de la...

Affaire Mohamed Tadjadit : Une nouvelle audience le 8 mai

Le dossier du détenu d'opinion Mohamed Tadjadit sera de nouveau examiné par la chambre d'accusation près de la cour...

Recherche par tags

Dans la même catégorie