22.9 C
Alger
lundi 20 mai 2024
A la uneDes artistes et intellectuels algériens emprisonnés pour leur engagement dans le Hirak

Des artistes et intellectuels algériens emprisonnés pour leur engagement dans le Hirak

Dans un climat de restrictions croissantes aux libertés individuelles, plusieurs artistes, écrivains et intellectuels algériens se trouvent actuellement derrière les barreaux, subissant des peines de prison pour leurs engagements en faveur de la culture et des droits humains.

Parmi eux figurent des voix emblématiques de la scène culturelle algérienne, telles que le chanteur, romancier et militant Ali Belhot, emprisonné depuis 22 mois. Le poète et militant pour la culture amazighe, Chabane Mourad, croupit en prison depuis 30 mois. Le journaliste et défenseur des libertés, Ihssan Kadi, est incarcéré depuis 18 mois. Le doctorant et chercheur Youcef Messouaf, spécialiste de la culture amazighe, est également derrière les barreaux depuis 30 mois. Enfin, le polyvalent Jugurtha Benajaoud, poète, metteur en scène, chanteur et auteur de nouvelles, a été emprisonné durant la même période.

Ces artistes et intellectuels, reconnus pour leur engagement en faveur de la liberté d’expression et de la diversité culturelle, font l’objet de poursuites judiciaires qui soulèvent de nombreuses interrogations quant à la nature réelle des accusations portées contre eux. Leurs détentions prolongées sont perçues par de nombreux observateurs comme une tentative de museler les voix dissidentes et de restreindre le dialogue culturel dans le pays.

Les conditions de détention de ces personnes sont également source d’inquiétude. Leurs proches rapportent des situations de surpeuplement carcéral, alimentant les craintes quant à leur bien-être physique et mental.

Les organisations de défense des droits humains qui suivent de près ces cas  ont récemment appelé les autorités algériennes à garantir le respect des libertés fondamentales, y compris la liberté d’expression culturelle. Elles demandent la libération immédiate de ces détenus d’opinion.

Kamel AIDOUNE

Dans la même catégorie

Nouvelle mobilisation de masse au Maroc contre la normalisation avec Israël

Des milliers de Marocains ont battu le pavé dimanche 19 mai à Casablanca pour dénoncer la poursuite des relations...

La CPI demande des mandats d’arrêt contre Netanyahu et des dirigeants du Hamas

Dans un communiqué publié lundi 20 mai, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Karim Khan, a annoncé...

Hirak : Procès des détenus d’Aris et Tebessa après 31 mois de détention provisoire

Après une longue attente de 31 mois en détention provisoire à la prison Boussouf de Constantine, le procès très...

Derniers articles

Nouvelle mobilisation de masse au Maroc contre la normalisation avec Israël

Des milliers de Marocains ont battu le pavé dimanche 19 mai à Casablanca pour dénoncer la poursuite des relations...

La CPI demande des mandats d’arrêt contre Netanyahu et des dirigeants du Hamas

Dans un communiqué publié lundi 20 mai, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Karim Khan, a annoncé...

Hirak : Procès des détenus d’Aris et Tebessa après 31 mois de détention provisoire

Après une longue attente de 31 mois en détention provisoire à la prison Boussouf de Constantine, le procès très...

Recherche par tags

Dans la même catégorie