26.9 C
Alger
dimanche 14 juillet 2024
A la uneConstantine : six détenus d'opinion libérés après 32 mois de détention provisoire

Constantine : six détenus d’opinion libérés après 32 mois de détention provisoire

Le tribunal de Constantine a prononcé mardi 25 juin 2024 la relaxe de six détenus d’opinion originaires des wilayas de Tebessa et de Batna. Cette décision met fin à une détention provisoire de 32 mois à la prison Boussouf de Constantine.

Il s’agit de Fateh Farez de Aouinet (Tebessa), Abdelhafid Laghbech de Ngaous (Batna), Brahim Hidouche d’Aris (Batna), Mohamed El Achref d’Aris (Batna), Khaled Bakhouche d’Aris (Batna) et Oussama Dendani de Tkout (Batna).

Ces individus étaient poursuivis pour « diffusion de publications à desseins de propagande et de nature à nuire à l’intérêt national » et « exposition au regard du public des documents et des images de nature à inciter au discours raciste et de la haine », selon les articles 96 du code pénal et 35 de l’ordonnance 05/20.

Leur cas a connu plusieurs rebondissements judiciaires. Initialement poursuivis pour des accusations criminelles le 25 septembre 2021, les charges ont été requalifiées en délits correctionnels le 9 août 2022 par la chambre d’accusation près de la cour de Constantine.

Le 11 juin 2024, le parquet avait requis des peines allant de 4 à 5 ans de prison ferme à leur encontre. La décision de relaxe intervient deux semaines après ces réquisitions.

Durant leur détention, les six hommes ont mené plusieurs actions de protestation, notamment une grève de la faim, pour dénoncer la longueur de leur détention provisoire.

Cette affaire a également impliqué la mère d’Oussama Dendani, poursuivie pour avoir confectionné des drapeaux Chaouis et Amazighs. Elle était soumise à un contrôle judiciaire depuis octobre 2021.

La Rédaction

Dans la même catégorie

Bejaïa : prolongation inquiétante de la garde à vue de Mira Moknache, Me Ouali et un groupe de militants

Ils sont en garde à vue depuis plusieurs jours au commissariat central de Bejaïa. L’enseignante universitaire Mira Moknache, l’avocat...

Le Collectif de défense des détenus d’opinion exige la libération de l’avocat Sofiane Ouali

Le collectif de défense des détenus d’opinion exige la libération de l’un de ses membres, l’avocat Sofiane Ouali, maintenu...

Le RCD condamne l’arrestation de ses militants Me Ouali et M.Boudjemaa

Le Rassemblement pour la Culture et la démocratie (RCD) a condamné l’arrestation « arbitraire » de ses deux militants, l’avocat Sofiane...

Derniers articles

Bejaïa : prolongation inquiétante de la garde à vue de Mira Moknache, Me Ouali et un groupe de militants

Ils sont en garde à vue depuis plusieurs jours au commissariat central de Bejaïa. L’enseignante universitaire Mira Moknache, l’avocat...

Le Collectif de défense des détenus d’opinion exige la libération de l’avocat Sofiane Ouali

Le collectif de défense des détenus d’opinion exige la libération de l’un de ses membres, l’avocat Sofiane Ouali, maintenu...

Le RCD condamne l’arrestation de ses militants Me Ouali et M.Boudjemaa

Le Rassemblement pour la Culture et la démocratie (RCD) a condamné l’arrestation « arbitraire » de ses deux militants, l’avocat Sofiane...

Recherche par tags

Dans la même catégorie